CS, maître d'oeuvre des programmes de défense et sécurité


En conjuguant ses compétences en systèmes d’information et de communication, CS maîtrise les leviers essentiels pour le déploiement des systèmes de contrôle et de maîtrise de l'information, mettant en oeuvre des solutions ouvertes, interopérables et évolutives, au plus proche des besoins opérationnels.


CS, maître d'oeuvre des programmes de défense et sécurité
La sécurité tant physique (les biens et les personnes) que logique (sécurité des systèmes d'information et de communication), pour les organisations gouvernementales et privées, est désormais et pour longtemps un enjeu essentiel et un marché en plein essor.

Fédérant ses compétences en systèmes d'information et de communication, CS maîtrise les leviers essentiels pour le déploiement des systèmes critiques de défense et sécurité, pour assurer la maîtrise de l'information, l'interopérabilité des systèmes et le commandement des opérations.


CENTRES DE COMMANDEMENT ET DE CONDUITE D'OPÉRATIONS - C4ISR 

Interopérabilité des systèmes
Maître d'oeuvre de systèmes permettant de collecter, échanger et visualiser en temps réel l'ensemble des informations nécessaires à la planification et à la conduite d'opérations interarmées, CS réunit les compétences nécessaires pour le déploiement de centres C4ISR (Computerized Command, Control, Communications, Intelligence, Surveillance & Reconnaissance). 

CS développe des systèmes d'information et de communication permettant de répondre aux besoins des centres de commandement de niveaux stratégique, opérationnel et tactique en charge : 
• des opérations interarmées (Joint Operation Centre - JOC),
• des opérations terrestres et /ou aéroterrestres (Land Forces Operation Centre - LFOC),
• des opérations aériennes (Air Force and Air Defense Operation Centre - AOC),
• des opérations navales (Navy Operation Centre - NOC),
• des forces spéciales (Special Forces Operation Centre - SFOC),
• du renseignement (Intelligence Centre),
• de la logistique. 

Ces systèmes C4ISR sont intégrés, interopérables, évolutifs, sécurisés et disponibles. Réseaux Centrés (Network Centric), ils optimisent les processus décisionnels grâce à la mise en oeuvre d'architectures  en réseaux. 

Ces systèmes de systèmes permettent de coordonner les multiples acteurs dans les différents types d'opérations. Les forces armées sont les premières intéressées par cette capacité de coordination mais ces centres peuvent avoir une déclinaison civile pour la coordination des forces de sécurité civile dans le cas de gestion de crises. 

 
SYSTEMES DE GESTION DE CRISE 

C2/C3 sécurité civile
Les systèmes de gestion de crises conjuguent la capacité de commandement et de maîtrise de l'information. Ils permettent d'anticiper les crises, de les gérer, de préparer leur sortie et de fournir des retours sur expérience de manière à s'inscrire dans une démarche de progrès. Un exemple : le système de gestion des crues mis en place suite aux inondations de 1988 à Nîmes. Désormais, les radars de détections et capteurs reliés aux systèmes de gestion et de communication permettent d'aider les experts à anticiper les crues et préparer leurs plans d'action. 
Par ailleurs, le Ministère de l'Intérieur a demandé à CS de concevoir, intégrer et déployer le système PEGASE (Pilotage des événements, Gestion de l'Activité et Sécurisation des équipages), centre d'information et de commandement chargé de centraliser les appels, traiter chacun d'eux depuis le début de la communication jusqu'à l'intervention sur le terrain, puis clôturer l'information sous forme de main courante informatique.
Chaque véhicule et son équipage sont géolocalisés, permettant ainsi à l'opérateur de visualiser en temps réel l'ensemble des forces de police présentes et disponibles à proximité de l'incident, et de déclencher une demande d'intervention.
Ce système a pour vocation d'accélérer les délais d'intervention pour une meilleure sécurité du citoyen et d'assurer parallèlement la sécurité des équipages tout en optimisant leurs plans de charges. Il est en cours de déploiement dans chaque département. 


RENSEIGNEMENT 

L'intelligence au service du renseignement 
Renseignement d'origine électromagnétique ou d'origine image, l'étendue des compétences de CS dans le domaine du renseignement le place au coeur des grands enjeux militaires et de lutte anti-terroriste. Sur les plans stratégique ou tactique, ses centres de renseignement répondent aux besoins croissants des états en termes de sécurité et leur apportent la maîtrise totale de leurs sources d'information. Pour mener à bien leurs missions quotidiennes, les services étatiques de renseignement ont besoin d'informations précises et en temps réel. Depuis des équipements d'interception jusqu'à la fourniture de centres complets, CS met à leur disposition une large gamme d'outils performants. 

 
OPÉRATIONS AÉRIENNES ET MARITIMES 

Situation tactique et traitement de la menace
Les centres d'opérations aériennes (C2) mis au point par CS sont des centres de commandement offrant aux Armées de l'Air la capacité de traiter toutes les informations nécessaires à leurs prises de décisions.
Ces centres d'opérations aériennes assurent des missions de gestion de l'espace aérien, de contrôle aérien et de défense aérienne. Les systèmes permettent d'avoir une situation tactique, d'analyser les informations, de communiquer avec les aéronefs et si nécessaire d'analyser et de traiter une menace dans une logique de détection des moyens de riposte.
CS couvre ainsi l'ensemble du spectre d'un centre d'opérations aériennes, une capacité requise pour répondre aux nouveaux besoins de l'Union Européenne et de l'OTAN. 

Les bases aériennes françaises passent au CLA 2000
Les centres de contrôle d'aérodrome forment le socle des centres d'opérations aériennes. Conçus par CS pour l'Armée de l'Air française et composés de deux parties, l'une fixe, l'autre mobile, ils conjuguent les fonctions d'approche et de vigie. Très facilement projetables, ils peuvent être déployés en quelques heures. 23 bases aériennes seront rénovées d'ici 2016. Dans un premier temps, CS livrera 3 systèmes projetables sur le théâtre des opérations NBC (Nucléaire, Bactériologique & Chimique) et 3 systèmes de remplacement. L'armée de l'Air a choisi le CLA 2000 de CS pour sa solution innovante, économique et respectueuse de ses grands objectifs.
La Marine Nationale a été séduite par ce type de solution et envisage de l'adapter aux besoins des bases aéronavales, avec un premier déploiement sur le site de Lanvéoc-Poulmic. 

Un système de radio communication sol-air souple et hautement sécurisé
Dans le cadre de la rénovation des centres de commandement de l'Armée de l'Air, CS a pour mission de concevoir et déployer sur l'ensemble du territoire métropolitain un système de communication Sol-Air. Hautement sécurisé, ce système de communication est mutualisé et permet à plusieurs opérateurs d'utiliser le même système en simultané, selon des règles de priorité. 
Le déploiement de ce système assure une couverture globale du territoire et de ses approches maritimes. Il garantit une redondance complète et une sécurité optimale, grâce à une auto-cicatrisation du réseau sol. 

Référencé par l'OTAN
Tous les pays de l'OTAN seront bientôt équipés du système de commandement et de contrôle des opérations aériennes, l'ACCS, un système unique, validé et réplicable, intégrant le système de communication de CS. Ce système (SAF 3000) est entièrement numérique. Ses performances apportent aux moyens de communication une disponibilité exceptionnelle, avec de nombreuses capacités comme celle du chiffrement Sol-Air, ou encore la possibilité d'évasion de fréquence. Ce système permet d'établir des liaisons radio en mode clair ou protégé selon les exigences opérationnelles. Il autorise également les communications radio transfrontières donnant ainsi une dimension européenne à la sécurité de l'espace aérien. 


PROTECTION DES SYSTEMES D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION 

Sécurité des systèmes d'information & de communication
La sécurité de l'information est également un enjeu économique majeur en terme de protection des intérêts stratégiques. La capacité d'expertise de CS, reconnue par la Direction Centrale de la Sécurité des Systèmes d'Information (DCSSI), lui permet de jouer un rôle de premier plan. Fort de son expertise en cryptographie et infrastructures à clés publiques, CS propose une gamme complète de solutions et maîtrise l'intégration de toutes les composantes, garantissant l'intégrité des données, la politique de sécurité essentielle au respect des processus, et la formation des utilisateurs. 

Ce qui est fondamental pour un système-clé d'un pays doit être, par nature, hautement protégé. Et cela concerne tout sujet sensible pour les populations : protection de l'information, des systèmes d'information et des télécommunications. Le Réseau de Services aux Banques illustre bien l'expertise de CS dans ce domaine. Le GIE Cartes Bancaires (20 banques majeures) lui a confié la refonte complète de son réseau, dont l'actualisation est en cours. Pour le Conseil Supérieur du Notariat, CS a conçu l'infrastructure permettant la dématérialisation de l'activité notariale. L'acte authentique électronique est aujourd'hui une réalité, qui apporte les mêmes garanties de certification et d'authenticité que le sceau classique. Quant au Ministère de la Défense, il a confié à CS la mise au point du système de lutte informatique défensive pour une sécurisation optimale de ses systèmes d'information et de communication, et la mise en place d'une messagerie hautement sécurisée. 

CS dispose pour ses solutions de sécurité PKI d'un label délivré par la DCSSI. Celui-ci répond aux attentes des ministères ou des gouvernements, mais aussi des organisations parapubliques, qui exigent de plus en plus des solutions évaluées. Fin 2008, l'ensemble des solutions PKI, horodatage et signature, sera évalué. Cette évaluation critère commun permettra à CS d'apporter la première solution complète évaluée, y compris pour l'horodatage. Autre innovation : l'actualisation de l'ensemble des briques de sécurité en mode multi plates-formes JAVA.  

Archivage sécurisé à valeur probante, archivage mail ou comptable avec obligation de traçabilité, signature informatique certifiée… la dématérialisation se généralise et ses applications sont de plus en plus vastes. Après les notaires, les banques et les compagnies d'assurances s'intéressent de près au coffre-fort électronique CS, qui garantit la pérennité des archives sur 100 ans en intégrant des mécanismes de rafraîchissement périodique de la preuve d'intégrité des archives.
Pour la Poste, CS met en place une plate-forme d'horodatage permettant la fourniture de contre marque de temps de documents électroniques aux diverses filiales ainsi qu'aux sociétés clientes de la Poste.

Innovation
CS est en mesure d'accompagner un État dans la mise en place d'une organisation et d'un centre d'expertise national pour la sécurité des centres d'information, ce qui inclut les aspects réglementaires, organisationnels et technologiques.
Chiffrement, implémentation de chiffres dans des équipements réseaux, non répudiation des transactions, confidentialité des données et des échanges, sécurisation des flux applicatifs, gestion des droits et des habilitations, CS dispose d'une gamme complète de solutions de sécurité applicative (Gamme Trustycom).


Contact


Nos Clients : CEA DAM, CNES, Conseil Supérieur du Notariat, DCNS, DGA, EADS, GIE Cartes Bancaires, LRBA, Ministères de la Défense, Ministère de l'intérieur, Ministère de la Justice, MOSS, SGDN, Thales...



CS est membre de :


PROAVIA, le syndicat professionnel des Industriels de l'Air Traffic Control et de l'Aéroportuaire

GICAT, le syndicat professionnel des Industriels de l'Armement Terrestre

GICAN, le syndicat professionnel des Industriels du Secteur Naval Militaire

HCFDC, Haut Comité Français pour la Défense Civile